En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Claudio Merulo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur italien (Correggio 1533 – Parme 1604).

Ses activités dans le domaine musical furent très diverses. Organiste, il exerça à la cathédrale de Brescia (1556), à Saint-Marc de Venise (1557), puis à Mantoue (1584) et à Parme (1586), où il fut organiste de la cathédrale et de la chapelle ducale. Expert en facture d'orgues, on lui doit un positif construit par lui-même. Il fut également éditeur de musique à Venise, en collaboration avec Betanio (1566-1571). En tant que compositeur, on lui doit 4 Livres de madrigaux (à 5 voix en 1566 et 1604, à 4 voix en 1579, à 3 voix en 1580), 7 volumes de Motets et de Sacrae cantiones, de 4 à 12 voix, plusieurs Messes, des Litanies de la Vierge avec orgue (1609). Pour l'orgue, il a écrit des Ricercari (1567), 1 Messe (1568), 3 livres de Canzoni fatte alla francese et 2 livres de Toccate (1598 et 1604), où s'opposent des passages de style improvisé, propres à la toccata, et des segments fugués à la manière du ricercare. Il a également écrit 3 livres de Ricercari da cantare a 4 voci, pour groupes instrumentaux. Il composa encore des intermèdes et des musiques de scène, mais ses partitions sont pour la plupart perdues. Merulo édita lui-même une partie de ses œuvres. D'autres pièces figurent dans des recueils collectifs ou ont été éditées par son arrière-petit-neveu Giacinto (Parme 1595 – id. v. 1650), lui-même organiste et compositeur.