En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Agnès Mellon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano française (Épinay-sur-Seine 1958).

Elle apprend le violoncelle au CNR d'Orléans, puis le chant avec notamment Nicole Fallien et Jacqueline Bonnardot. Elle se perfectionne ensuite à San Francisco avec Lilian Loran. Elle est d'abord choriste de la Chapelle royale dirigée par Herreweghe, qui, dès 1981, lui confie de petits rôles. Depuis 1984, elle mène une carrière de soliste, consacrée surtout à la musique baroque. En 1987, elle devient membre permanent des Arts florissants, et incarne Sangaride dans Atys de Lully dirigé par William Christie. Elle aborde Sylla et Glaucus de Leclair et, en 1991, débute à Aix-en-Provence dans Castor et Pollux de Rameau. Elle se produit en récital avec le claveciniste Christophe Rousset, et aborde les cantates de Bach. Elle collabore avec l'Ensemble Clément Janequin et grave de nombreux disques, parmi lesquels Zoroastre de Rameau, avec Kuijken, et Pygmalion avec Gustav Leonhardt.