En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilfrid Mellers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et musicologue anglais (Leamington 1914).

Élève à l'université de Cambridge (1933-1938), il étudia en même temps la composition à Oxford avec E. Wellesz et E. Rubbra. Il fit ensuite une carrière d'enseignant, débutant à Dartington Hall avant d'être nommé à Downing College (Cambridge), puis à l'université de Birmingham et à celle de Pittsburg (États-Unis). En 1964, il fut nommé professeur de musique à l'université de York, et il y resta jusqu'en 1981, année où il devint directeur de la Britten-Pears School à Aldenburgh (Suffolk).

Réputé pour ses écrits, W. Mellers s'est particulièrement intéressé aux musiques anglaise et française du xxe siècle (Studies in Contemporary Music, 1948), mais aussi au phénomène social que la musique peut refléter, qu'il s'agisse de musique classique, de musique folklorique, de jazz ou de pop music.

Son œuvre de compositeur s'est orientée dans une direction analogue : attiré initialement par le style baroque, Mellers semble avoir été marqué par son expérience des États-Unis, et il mêle volontiers au diatonisme de ses débuts les techniques d'écriture les plus variées.