En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Franz Mazura

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton autrichien (Salzbourg 1924).

Formé à Detmold, il étudie le théâtre en plus du chant, ce qui explique ses qualités scéniques. En 1949, il débute à Cassel et devient membre des troupes d'opéras de Mayence, Brunswick et Mannheim. En 1961, il rentre à la Deutsche Oper et, en 1970, chante Fidelio à Salzbourg sous la direction de Karl Böhm. Dès 1971, il incarne Gunther dans le Crépuscule des dieux à Bayreuth, et c'est comme wagnérien qu'il s'impose sur le plan international. En 1972, il apparaît à l'Opéra de Paris où il chante régulièrement : de 1976 à 1978, il y aborde Albérich avec Solti, et en 1979 il est le Doktor Schön de la version intégrale de Lulu de Berg, mise en scène par Chéreau. Célèbre Wotan, il chante aussi Moïse et Aaron, Parsifal avec James Levine, et, en 1993, participe à la redécouverte du Kaiser Atlantis de Viktor Ullmann, une œuvre composée dans le camp de concentration nazi de Theresienstadt.