En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rudolf Mauersberger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef de chœur allemand (Mauersberg, Erzgebirge, 1889 – Dresde 1971).

Il étudia le piano et l'orgue au conservatoire de Leipzig (1912-1914 et 1918-19), occupa divers postes à Aix-la-Chapelle (1919-1925) et en Thuringe, où il donna à l'interprétation de Bach un nouvel essor, et, de 1930 à sa mort, fut maître de chœur à la Kreuzkirche de Dresde. À la tête du célèbre Kreuzchor de cette ville, il effectua en Europe et aux États-Unis de nombreuses tournées, donnant de mémorables interprétations de pages contemporaines de Distler ou de Pepping, mais surtout de l'œuvre de Heinrich Schütz, dont il a laissé des enregistrements, en particulier de la Geistliche Chormusik de 1648. Comme compositeur, Mauersberger a écrit notamment une Passion selon saint Luc (1947) et un Dresdner Requiem pour 3 chœurs a cappella, voix de garçons solistes, instruments à vent et orgue (1948), donné tous les ans par le Kreuzchor le 13 février, jour anniversaire du bombardement de Dresde en 1945.