En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Siegfried Matthus

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Mallenuppen 1934).

Il est l'une des plus éminentes personnalités du monde musical de la République démocratique allemande. Élève de R. Wagner-Regeny et de H. Eisler, il travaille à l'Opéra-Comique de Berlin, où il connaît le succès avec ses premiers opéras : Lazarillo von Tormes (1963-64 ; création, 1964), Der Letzte Schuss (1967) et Noch Ein Löffel Gift, Liebling ? (1971 ; création, 1972), charmante comédie policière. Adepte des techniques d'écriture sérielles, comme dans Inventionen pour orchestre (1964), il s'intéresse également aux possibilités offertes par les procédés électroacoustiques, par exemple dans Galilei, pour 1 voix, 5 instruments et bande (1966). Il a écrit pour la scène et pour la télévision. Parmi ses œuvres récentes, les opéras Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke (Dresde, 1985) et Graf Mirabeau (1989), Windspiele pour trio à cordes (1995), Blow Out, concerto pour orgue et orchestre (1995).