En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bruce Mather

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur canadien (Toronto 1939).

Il a fait ses études musicales à Toronto et à Paris avec Darius Milhaud, Olivier Messiaen et Lazare Lévy, et suivi les cours de direction d'orchestre de Pierre Boulez à Bâle en 1969. Depuis 1966, il enseigne à la faculté de musique de l'université McGill de Montréal. Dans un style résolument néoclassique influencé par Berg et Debussy mais aussi par Scriabine, Delius et Szymanowski, il a écrit notamment Élégie pour saxophone et orchestre à cordes (1959), Orphée pour soprano, piano et percussion, d'après Valéry (1963), Ombres pour orchestre (1967), Musique pour Rouen pour orchestre à cordes (1971), In memoriam Alexandre Uninsky pour piano (1974), Musigny pour grand orchestre (1979-80), Barbaresco pour alto, violoncelle et contrebasse (Metz, 1984), Scherzo pour orchestre (1987). C'est aussi un excellent pianiste.