En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mariannede Martines

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Femme compositeur autrichienne d'origine espagnole (Vienne 1744 – id. 1812).

Première élève de Haydn dont le nom nous soit parvenu (1751-1752), protégée par Métastase, elle fit entendre dès 1761 une messe de sa composition. Elle composa aussi des concertos, des symphonies et des œuvres religieuses, dont l'oratorio Isacco (1782, livret de Métastase). Elle fut aussi chanteuse, et son salon, vers 1795, était un des plus célèbres de Vienne. Dans une autobiographie adressée au padre Martini et datée « Vienne, 16 décembre 1773 », elle déclara avoir eu comme maître son père, Haydn et Giuseppe Bonno.