En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rudolf Maros

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur hongrois (Stachy, Slovaquie, 1917 – Budapest 1982).

Il étudie l'alto avec Temesváry et la composition avec Zoltán Kodály à l'académie Franz-Liszt de Budapest. Il vient ensuite à Prague suivre la classe d'Aloïs Hába et suit les cours d'été de Darmstadt (1958-1960). Il enseigne lui-même dès 1942 au conservatoire de Pécs, puis devient titulaire d'une chaire de musique de chambre, de théorie de l'orchestration et de composition à l'académie Franz-Liszt de Budapest (1949-1972). Son œuvre fait de lui le seul successeur spirituel de Bartók qui ait eu une personnalité suffisante pour assumer un tel héritage. Il fut certainement le représentant le plus éminent de sa génération. À partir de 1956, il s'adonna essentiellement à la musique instrumentale, jouant sur des blocs sonores aux timbres raffinés tout en conservant un expressionnisme direct et saisissant, dans la tradition bartokienne.