En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Cristofano Malvezzi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur italien (Lucques 1547 – Florence 1599).

Venu très jeune à Florence, il est dès 1562 chanoine à S. Lorenzo, dont son père était l'organiste, en devient maître de chapelle en 1571 à la mort de Corteccia (il fut sans doute son élève) et obtient le même poste à la cathédrale en 1596. Malgré cette carrière, aucune de ses pièces sacrées n'a été conservée. Il est l'auteur de livres de madrigaux (2 à 5 voix, 1 à 6 voix), de ricercari à 4 voix et surtout d'une grande partie des intermèdes donnés à l'occasion du mariage de François de Médicis et Bianca Cappello en 1579, de Cesare d'Este et Virginia de Médicis en 1585 (L'Amico Fido, de Bardi) et de Ferdinand de Médicis et Christine de Lorraine en 1589 (La Pellegrina, de Girolamo Bargagli). La maladie l'empêcha de composer à partir de 1589. Ses madrigaux, d'un style traditionnel hérité de Corteccia, annoncent néanmoins, par leur texture homophonique et le soin apporté à l'expression claire du texte, le nouveau style florentin. Son lien avec la Camerata a dû être assez profond, car il collabore, lors des intermèdes, avec Bardi surtout, Cavalieri et Peri, qui était son élève. Il est, pour cela, une figure importante de la musique à Florence au xvie siècle.