En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Artur Malawski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur polonais (Przemysl 1904 – Cracovie 1957).

Il commença des études de violon au conservatoire de Cracovie, mais dut renoncer à la carrière de virtuose pour des raisons de santé. Il travailla la composition avec Sikorski au conservatoire de Varsovie. Après la guerre, il enseigna à l'école de musique de Cracovie (composition et direction d'orchestre). Il reçut le prix d'État en 1952 et en 1955, ainsi que celui de l'Union des compositeurs polonais. Il est l'auteur d'œuvres vocales (cantate l'Île de la Gorgone, 1939 ; Petite Suite chorale, 1952), instrumentales (Toccata et fugue en forme de variations pour piano et orchestre, 1949), et de musique de scène (le Songe d'une nuit d'été, 1954). De style néoclassique, son œuvre est inspirée par le folklore polonais. Toutefois, on peut souligner une indépendance croissante de son style vis-à-vis des rigueurs stylistiques imposées officiellement, et dont il eut, à un moment de sa vie, à subir les pressions. Certaines particularités rythmiques et harmoniques de son écriture le rapprochent de Stravinski.