En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luigi Lablache

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Basse italienne d'origine française (Naples 1794 – id. 1858).

Il débuta à Naples, dès l'âge de dix-huit ans, puis, après une nouvelle période d'études, fut engagé à Palerme et à la Scala de Milan (1821). Il y débuta dans La Cenerentola de Rossini. Il était à Vienne en 1824, et, de 1830 à 1856, il se produisit régulièrement à Londres et à Paris, où il créa les Puritains de Bellini (Giorgio) et Don Pasquale de Donizetti (Pasquale). Il s'illustra dans le rôle de Leporello du Don Giovanni de Mozart et excella aussi bien dans les emplois nobles que bouffes. Sa voix était ample et étendue, et il vocalisait avec une agilité surprenante. Pendant quelque temps, il s'efforça d'enseigner le chant à la reine Victoria. Il est l'auteur d'une Méthode de chant, mais sa réputation de professeur n'égala jamais sa gloire de chanteur.