En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rudolf Karel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre tchèque (Plzeň [Pilsen] 1880 – camp de concentration de Theresienstadt 1945).

Il fit ses études universitaires à Prague, puis entra au conservatoire, où il travailla dans les classes de K. Knittl, Stecker, Hoffmeister, puis étudia la composition et l'orchestration avec Dvořák. Il fut surpris par la guerre de 1914-1918 alors qu'il était en Russie. Il y demeura jusqu'en 1923, en tant que chef d'orchestre et enseigna dans diverses villes (Omsk, Vladivostok, Irkoutsk, etc.). De retour à Prague, il enseigna la composition au conservatoire et fit de fréquentes tournées comme chef. Il a laissé une œuvre importante, dont la rigueur de forme rappelle Reger, mais dont l'originalité est digne du dernier Dvořák.