En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sena Jurinac

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano autrichienne d'origine yougoslave (Travnik 1921).

Elle débuta en 1942 à Zagreb dans le rôle de Mimi de la Bohème. Engagée à l'Opéra de Vienne dès 1945, elle y fit l'essentiel de sa carrière, tout en paraissant régulièrement dans les grands festivals internationaux, ainsi qu'à Paris, à Londres et à San Francisco. C'est une des plus remarquables cantatrices de l'après-guerre, tant par ses qualités purement vocales que par l'éclectisme de son tempérament. Pendant plus de trente ans, elle a triomphé dans Mozart (Elvire, puis Anna de Don Juan, la Comtesse des Noces de Figaro, Ilia d'Idoménée), Verdi (Élisabeth de Don Carlos, Desdémone d'Othello), Strauss (Octave du Chevalier à la rose et le compositeur d'Ariane à Naxos), Moussorgski (Marina de Boris Godounov), Puccini (Cio Cio San de Madame Butterfly) et Berg (Marie de Wozzeck). Avec les années, la voix de Sena Jurinac a pris ampleur et dramatisme sans rien perdre de ses qualités de timbre.