En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Irène Joachim

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Cantatrice française (Paris 1913 – id. 2001).

Arrière-petite-fille du célèbre violoniste Joszef Joachim, elle débuta en 1939 à l'Opéra-Comique, où se déroula la plus grande partie de sa carrière. Irène Joachim a chanté notamment Micaela de Carmen, Rosenn du Roi d'Ys, Sophie de Werther, la Comtesse des Noces et surtout Mélisande, personnage auquel elle s'identifia de façon idéale. Spécialisée dans la musique française contemporaine (elle créa, Salle Favart, Amphitryon 38, Ginevra, Guignol, Marion et le Rossignol de Saint-Malo), elle n'en fut pas moins une remarquable interprète du lied romantique allemand. Sa beauté, sa présence physique, sa voix au timbre frais et pur ont fait d'elle une artiste lyrique particulièrement attachante. Une classe de chant lui a été confiée au Conservatoire de Paris.