En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean de Garlande

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Théoricien de la musique ( ? v. 1190 – Paris v. 1255).

Descendant d'une ancienne famille de la Brie, il se fixa à Paris, où il enseigna à l'université. Il fut l'auteur de deux traités, De plana musica (v. 1240) et De mensurabili musica ; ce dernier traité fut soumis à révision après sa mort et s'intitula De musica mensurabili positio, pour être inclus dans le Tractatus de musica de Jérôme de Moravie. Ces traités sont essentiellement consacrés à l'art polyphonique et à sa notation, tant du point de vue intervallique que rythmique. S'y trouvent pour la première fois exposées les notions d'intervalles consonants et dissonants.