En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Jansen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton français (Paris 1913 – id. 2002).

Élève de Charles Panzera, il débuta en 1941 à l'Opéra-Comique dans le rôle qui devait dominer toute sa carrière : celui de Pelléas qui convenait admirablement non seulement à son type de voix, mais à un physique de jeune premier romantique qu'il a d'ailleurs conservé au-delà de la cinquantaine. Outre le drame lyrique de Debussy, qu'il a également interprété à Londres, Milan, Vienne et New York, Jacques Jansen s'est distingué à l'Opéra-Comique dans Fragonard, Malvina, Monsieur Beaucaire, Masques et Bergamasques, et, sur d'autres scènes, dans Mârouf et la Veuve joyeuse. À l'Opéra, il n'a paru que dans les Indes galantes. Malgré sa musicalité et sa diction parfaite, il ne possédait pas l'ampleur vocale d'un baryton d'opéra et devait se borner aux emplois légers du répertoire.