En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Miroslav Istvan

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur tchèque (Olomouc 1928 – Brno 1990).

Élève de l'académie Janáček de Brno de 1948 à 1952, il y a enseigné à partir de 1953. D'abord adepte du néoclassicisme, en particulier dans sa Suite tchécoslovaque (1951) et dans sa Symphonie (1952), Istvan s'est ensuite intéressé à la musique de chambre ­ Trio avec piano (1958), Quatuor à cordes 62 (1963), Refrains pour trio à cordes (1965) ­ et aux techniques sérielles, ainsi qu'au principe de non-répétition et à la mélodie de timbres (Six Études pour orchestre de chambre, 1964). On lui doit aussi : Moi, Jacob pour voix, récitant, ensemble de chambre et bande magnétique sur des textes de la Bible (1968).