En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Isnard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Patronyme de trois facteurs d'orgues français de la seconde moitié du xviiie siècle.

Frère Jean-Esprit Isnard (1707-1781), dominicain à Tarascon, travailla dans la région (Marseille, Aix-en-Provence) ; il est surtout célèbre par l'orgue qu'il édifia à Saint-Maximin-du-Var (1773), grand instrument de 4 claviers et 43 jeux conservé dans son état d'origine, chef-d'œuvre de la facture française classique. Les deux neveux de Jean-Esprit, Jean-Baptiste et Joseph, formés par lui, ont poursuivi son œuvre. Le premier a notamment construit les orgues de Saint-Laumer à Blois, de Pithiviers et de la cathédrale du Puy. Quant à Joseph, qui travailla avec François-Henri Clicquot, il s'installa dans la région de Bordeaux, où, après la Révolution, il restaura les instruments endommagés par les iconoclastes.