En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hermann Grabner

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et pédagogue allemand (Graz 1886 – Bolzano 1969).

Également instrumentiste (alto), il a été l'élève à Leipzig de Max Reger (composition) et Hans Sitt (direction d'orchestre), et a enseigné à Strasbourg (1913), Mannheim et Heidelberg (1918-1924), Leipzig (1924-1938) et Berlin (1938-1951). Fortement influencé par Max Reger, il a écrit l'opéra Die Richterin (1930), des oratorios et des cantates comme Die Heilandsklage, Segen der Erde ou Das Lied vom Walde, de la musique de chambre (dont 3 quatuors) et d'orgue, des œuvres instrumentales comme le Konzert im alten Stil pour 3 violons, ou d'orchestre comme Variations et fugue sur un thème de J.-S. Bach On lui doit aussi des ouvrages théoriques : Regers Harmonik (1920, 2e édition 1961), Die Funktionstheorie H. Riemanns (1923), Die Kunst des Orgelbaus (1958).