En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Friedrichvon Flotow

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Teutendorf, Mecklembourg, 1812 – Darmstadt 1883).

Il fit ses études musicales à Paris, notamment avec Reicha, et connut à partir de 1836, avec des opéras écrits sur des livrets français, ses premiers succès sur de petites scènes de notre capitale, où il devait vivre jusqu'en 1848, puis de 1863 à 1870. Le Naufrage de la Méduse (1839) le consacra définitivement. Alessandro Stradella (1844) le fit connaître en Allemagne. Martha (1847) s'imposa dans toute l'Europe comme son plus grand succès et le seul qui se fût maintenu jusqu'à une date récente. Pourtant, à Paris, l'Ombre (1870) fut en son temps considérée comme un chef-d'œuvre. Flotow, qui fut intendant au théâtre de la cour de Schwerin de 1856 à 1863, écrivit des musiques de scène, des ballets, des mélodies, un peu de musique instrumentale, mais l'essentiel de son œuvre est constitué par une quarantaine de partitions lyriques. Sa musique, issue de sa formation au sein de l'école française sous l'influence de l'opéra italien, est très habilement écrite. Elle vaut plus par la qualité de son inspiration mélodique que par sa force dramatique.