En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Fitzwilliam Virginal Book

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Le plus complet et le plus important recueil de compositions pour le « virginal », constitué entre 1609 et 1619, et rassemblant des pièces composées essentiellement sous le règne (très bénéfique aux arts) d'Élisabeth Ire, par des compositeurs anglais tels que John Bull, Orlando Gibbons, William Byrd, Giles Farnaby, etc., ainsi que par des auteurs anonymes. En tout, 297 pièces, comportant parfois un titre descriptif ou évocateur (comme chez Couperin), et dont 225 sont des danses, ou des variations sur des thèmes de chansons. Certaines sont construites sur des basses obstinées ou grounds.