En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Willemde Fesch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste et compositeur néerlandais (Alkmaar 1687 – Londres 1757).

On le trouve professeur de violon à Amsterdam à partir de 1710, puis maître de chapelle à la cathédrale d'Anvers de 1725 à 1731. Il se fixa à Londres en 1732, y joua et enseigna son instrument et dirigea les concerts de Marylebone Gardens. Il connut une certaine notoriété après la création de ses oratorios Judith (1733), Love and Friendship et Joseph (1744), malheureusement perdus.

C'est surtout cependant comme compositeur de musique instrumentale qu'il attire l'attention par des œuvres très influencées par le style italien, écrites aussi bien aux Pays-Bas qu'en Angleterre : duos de violons, duos de flûtes, sonates à 2 violoncelles, sonates en trio, concertos et concerts divers.