En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Dolmetsch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Famille de musiciens et de musicologues anglais d'origine franco-suisse.

Arnold, fils d'un facteur de pianos (Le Mans 1858 – Haslemere 1940). Il fit ses études de violon à Bruxelles, avant d'être nommé professeur, au Dulwich College. Il s'intéressa tout particulièrement aux instruments anciens : viole, clavecin, luth. Après un apprentissage à Boston et à Paris (Gaveau), il fonda, en 1914, à Haslemere, sa propre maison de facture d'instruments dans le but de faire renaître la musique ancienne. Pour faciliter sa tâche, il donna des auditions avec l'aide de sa famille, dont les membres pouvaient constituer un Consort of Viols traditionnel. Son livre intitulé The Interpretation of the Music of the 17th and 18th Centuries (Londres, 1915) demeure un ouvrage de référence.

Mabel, danseuse et gambiste (Londres 1874 – id. 1963). Troisième épouse d'Arnold, elle publia des ouvrages sur la danse en Angleterre, en France, en Espagne et en Italie.

Leurs enfants, Nathalie (Chicago 1905), Rudolph (Cambridge, Massachusetts, 1906 – en mer 1942) et Carl (Fontenay-sous-Bois 1911), ont joué un rôle important dans le regain de popularité des musiques d'autrefois, que ce soit comme auteurs de livres, comme éditeurs de partitions anciennes ou, encore, comme instrumentistes. Carl Dolmetsch est devenu un virtuose de la flûte à bec. La firme familiale continue encore à construire toute une gamme d'instruments anciens (flûtes à bec, violes, luths, clavecins, etc.).