En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johann Friedrich Doles

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, organiste et chef d'orchestre allemand (Steinbach, Thuringe, 1715 – Leipzig 1797).

Élève de Bach à Leipzig de 1739 à 1742, il devint cantor à Freiberg en Saxe (1744), puis cantor à Saint-Thomas de Leipzig en 1755, comme successeur de Gottlob Harrer (1703-1755), lui-même successeur de Bach. Il prit son poste en 1756 et le conserva jusqu'en 1789, date à laquelle il démissionna. Peu avant (avril 1789), il fit exécuter devant Mozart, de passage à Leipzig, le motet de Bach Singet dem Herrn ein Neues Lied. Comme compositeur, il écrivit surtout de la musique religieuse.