En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Dens

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Baryton français (Roubaix 1915 – Paris 2000).

Élève du conservatoire de Roubaix, il débute en 1938 à l'Opéra de Lille et se produit en province avant de chanter pour la première fois, en 1947, à l'Opéra de Paris dans Rigoletto et à l'Opéra-Comique dans le rôle d'Albert de Werther. Dans ce dernier théâtre, ses interprétations de Figaro du Barbier de Séville et d'Escamillo de Carmen sont bientôt célèbres. Après avoir obtenu des triomphes à la Gaîté-Lyrique dans le Pays du sourire de Lehar, il consacre la suite de sa carrière aussi bien aux opérettes française et viennoise qu'à l'opéra et à l'opéra-comique. Doué d'une voix claire, chaleureuse, dont la résistance est due à la fois à de grandes facilités naturelles et à une technique sûre, Michel Dens a été, pendant trente ans, l'un des artistes lyriques les plus populaires en France.