En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Didier Denis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Paris 1947).

Il a été élève d'Olivier Messiaen, qui l'a influencé dans sa conception du rythme et du déroulement du temps. Pensionnaire de la villa Médicis à Rome de 1971 à 1973, il a reçu le prix de la Fondation de la vocation (1969) et celui de la S. A. C. E. M. en 1973. Passionné par la voix, il a écrit nombre d'œuvres vocales en utilisant le texte plus pour la musique des mots que pour leur signification ­ tantôt chantés, tantôt dits avant ou pendant l'exécution instrumentale. Dans ses œuvres, il sait allier un souci de la forme à une grande fraîcheur dans le coloris orchestral. L'éventail de sa production est large, de la musique de théâtre (Pour « le Marchand de Venise » [1969] pour orchestre), aux pièces instrumentales (Lèvres, Rouge [1974] pour alto et 30 instruments), en passant par les partitions pour voix, dont la plus réussie est peut-être Cinq fois je t'aime (1968, créée à Paris en 1970) pour coloratur, récitant et orchestre.