En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Denis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dynastie de facteurs d'instruments et d'organistes, actifs à Paris aux xvie et xviie siècles.

Son plus ancien représentant connu est Robert Ier (v. 1520-1589). À partir de 1544, il est mentionné à Paris comme facteur d'orgues et épinettier. Les membres suivants de la famille, dont les liens de parenté ne sont pas toujours établis avec certitude, élargissent cette activité vers la fabrication de toutes sortes d'instruments à cordes (luths, notamment), leur commerce, ainsi que vers la pratique de l'orgue.

Le plus réputé est Denis II, petit-fils de Robert Ier (Paris v. 1600 – id. 1672). Élève de Florent Bienvenu, qui l'initie aux théories de Titelouze, il a été organiste à Saint-Barthélemy ; facteur d'épinettes apprécié de Mersenne, il est aussi l'auteur d'un Traité de l'accord de l'espinette avec la comparaison de son clavier avec la musique vocale.

Les autres membres de la famille, connue jusqu'en 1718, en poursuivent la double vocation, surtout comme facteurs d'épinettes et de clavecins ; ils sont apparentés au facteur d'orgues Thierry et à l'organiste Marchand.