En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luis Delgadillo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur nicaraguayen (Managua 1887 – id. 1961).

Après des études au conservatoire de Milan, il devint directeur de l'École nationale de musique de Managua, puis du conservatoire de Panamá. Attentif au folklore de son pays, qu'il a étudié dans un important ouvrage (Ensayo sobre la música indigena y colonial en Nicaragua, 1950), il sut en concilier les éléments mélodico-rythmiques avec une syntaxe qui devait beaucoup à Debussy et à Schönberg. Il a essentiellement écrit des œuvres pour orchestre, dont 4 Symphonies (Mexicana, Incaica, Serrana et Indigena centro-americana), 12 Sinfonías breves (1953) et un caprice symphonique, Obertura Schoenbergiana (1955), mais il est aussi l'auteur de musique religieuse, de musique de chambre et de pièces instrumentales.