En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abel Marie Decaux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur français (Auffay, Seine-Maritime, 1869 – Paris 1943).

Il fit ses études à Rouen et commença à apprendre la musique et l'orgue à la maîtrise de la cathédrale. Puis il vint à Paris travailler l'orgue avec Charles-Marie Widor et la composition avec Massenet. Tout en occupant, à partir de 1903 et pour un quart de siècle, le poste d'organiste au Sacré-Cœur de Montmartre, il enseignait l'orgue à la Schola cantorum. De 1926 à 1937, il partit pour les États-Unis et enseigna l'orgue à l'Eastman School of Music, à Rochester. Il composa peu, sinon quelques pièces pour orgue, mais s'attacha d'une façon toute particulière à l'étude des modes, manifestant une curieuse prescience de langage schönberguien en écrivant ses Clairs de lune pour piano (1900-1907). On l'avait d'ailleurs surnommé le « Schönberg français ».