En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hugh Seymour Davies

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur anglais (Exmouth, Devon, 1943).

Après avoir étudié à l'université d'Oxford (1961-1964), il travaille avec K. Stockhausen de 1964 à 1966 et se consacre à des recherches sur la musique électroacoustique, créant des groupes de musiciens, organisant des concerts et fabriquant ses propres instruments (tels différents types de shozyg). Dans ses compositions, il expérimente tout d'abord sur le matériel musical sous une forme traditionnelle (par exemple, Quintet pour 5 exécutants, 5 microphones, sinesquare-wave generator, 4 channel switching unit, potentiomètres, et 6 haut-parleurs, en 1967-68), puis sur la forme en utilisant des instruments classiques (par exemple, Kangaroo pour orgue, 1968), pour finalement limiter l'objet sonore au matériel électroacoustique et à des instruments fabriqués en fonction des données de l'œuvre. Il est, en outre, l'auteur d'une Discography of Electronic Music and Musique concrète (1964-1966) et d'un Répertoire international des musiques électroacoustiques, réalisé en 1968 pour le Groupe de recherches musicales de l'O.R.T.F., entre autres.