En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Georges Dandelot

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et pédagogue français (Paris 1895 – Saint-Georges-de-Didonne, Charente-Maritime, 1975).

Au Conservatoire de Paris, il fut l'élève, notamment, de Roussel et de Dukas pour la composition. Après la Première Guerre mondiale, il se consacra à l'enseignement, d'abord à l'École normale de musique (à partir de 1919), puis au Conservatoire, où il fut nommé professeur d'harmonie en 1943. Il ne négligea pas pour autant la composition et écrivit des œuvres lyriques, de la musique de chambre, de la musique instrumentale, des oratorios et de charmants ballets conçus pour les enfants. Son écriture, influencée par celle de ses maîtres, mais aussi par celle de Debussy, témoigne de grandes qualités mélodiques. Elle est souvent délicate, mais sait aussi traduire un lyrisme ardent. L'oratorio Pax (1937) est un des rares cris de protestation contre la guerre qui aient été émis par les compositeurs de sa génération. Dandelot a écrit des ouvrages didactiques de solfège et d'harmonie, qui demeurent très employés de nos jours ; il a d'autre part édité les œuvres de musique baroque.