En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carlos D'Alessio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur argentin naturalisé français (Buenos Aires 1935 – Paris 1992).

En même temps que l'architecture, il étudie la musique avec Guillermo Graetzer. En 1962, il part pour New York, où il apprend le tango et fait son chemin dans le milieu underground : il organise des happenings à la Brooklyn Academy et au MOMA, notamment A Concert is a concert is a concert. En 1972, il se fixe à Paris où il collabore avec le metteur en scène Alfredo Arias et le Groupe TSE. En 1974, il rencontre Marguerite Duras. Pour elle, il écrit d'abord la musique du film la Femme du Gange (1974), puis India Song (1975), dont le slow, d'une nostalgie irrésistible, a fait le tour du monde. Puis il collabore à Des journées entières dans les arbres et Vera Baxter (1977), le Navire Night (1979) et les Enfants (1984). L'écoute d'une de ses valses fait naître l'écriture d'Éden-Cinéma. Il signe aussi les partitions d'Hécate de Daniel Schmidt (1982), Delicatessen de Caro et Jeunet (1990), et travaille au théâtre, notamment avec Claude Régy. Il joue parfois sa musique en récital, à la Roque-d'Anthéron en 1985, et à Paris en 1991.