En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Federico Chueca

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur espagnol (Madrid 1846 – id. 1908).

De formation scientifique et musicien amateur, il fonda une sorte d'orchestre symphonique ambulant qui attira l'attention de Francisco Barbieri. Ce dernier le poussa à créer une Société des concerts qui joua un rôle important dans la vie musicale espagnole du xixe siècle. Devenu professionnel, Chueca composa un nombre important de zarzuelas de courte dimension (1 acte) dans lesquelles il se plut à introduire des airs populaires choisis en fonction du lieu où ces œuvres étaient censées se passer ; avec Felipe Pedrell (mais dans un tout autre esprit), il fut l'un des premiers Espagnols à unir folklore et musique. Parmi ses œuvres, il faut citer Pobre Chica (« Pauvre Gosse »), El Caballero de Gracia (« le Chevalier des grâces »), ainsi que Gran Vía (1886) et Cadiz, composées en collaboration avec Joachim Valverde, lequel harmonisait et orchestrait les thèmes choisis par Chueca. Celui-ci, en effet, ne combla jamais d'importantes lacunes dans sa formation de compositeur. Avec Ruperto Chapí et Tomás Bretón, Chueca compte parmi ceux qui entraînèrent le jeune Manuel de Falla à se consacrer à la musique.