En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aris Christofellis

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Sopraniste grec (Athènes 1966).

Il se destine d'abord au piano, qu'il étudie au Conservatoire d'Athènes et à l'École normale de Paris avec France Clidat. En 1983, il travaille le chant avec Fofi Sarandopoulo : sa tessiture se révèle d'une étendue exceptionnelle de trois octaves et demi, particulièrement riche dans les aigus. Cela lui permet d'aborder le répertoire destiné aux castrats du xviiie siècle. En 1984, il donne son premier récital en France, et fait ses débuts dans l'Olimpiade de Vivaldi à Francfort. Il chante Hasse, Porpora, Haendel, et a rendu hommage à l'illustre Farinelli en recréant sa Sérénade nocturne au roi d'Espagne.