En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Barney Childs

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain (Skopane, Washington, 1926 – Redlands, Californie, 2000).

Docteur en lettres anglaises et professeur d'université, il a commencé de composer à vingt-trois ans, avant de travailler de 1952 à 1955 avec L. Ratner, C. Chavez et A. Copland, et enfin E. Carter. D'abord influencé par Hindemith et Chavez, il s'est intéressé ensuite à Ives, à Carter et aux mélodies traditionnelles des Indiens d'Amérique. Indifférent au goût du public, il n'a jamais utilisé la série, mais, depuis 1961, il a cultivé le son « réel » (sons indéfinis et inhabituels venant de sources disparates et enregistrés au magnétophone). Il est notamment l'auteur de 2 symphonies, de concertos, de Jack's New Bag pour 10 exécutants (1966), de The Golden Bubble (1967) pour sarrussophone, contrebasse et percussion. Dans Nonet (1967), apogée de ses recherches, chaque interprète assemble et organise sa partie avant l'exécution.