En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Johannes Cesaris

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (fin xive s. – début xve s.).

Cité par Martin Le Franc aux côtés de Carmen et de Tapissier dans son Champion des dames (v. 1440), Cesaris ne nous est connu que par un motet isorythmique, une ballade et sept rondeaux. Il soumet ces derniers aux mêmes subtilités d'écriture que la ballade (changement de mesure, syncope, ornementation), empruntant parfois aussi au motet l'usage de deux textes différents. Mais il est bien difficile d'affirmer si les souvenirs de l'Ars nova sont chez lui des caractéristiques plus intentionnelles que la simplicité du double rondeau Pour la douleur/Qui dolente.