En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Anicius Manlius Torquatus Severinus Boetius, en fr. Boèce

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Philosophe latin (Rome v. 480 – environs de Milan 524).

Conseiller de Théodoric le Grand, il fut, au faîte d'une carrière politique, impliqué dans un procès et mis à mort. Entre 500 et 507, il avait écrit un traité en 5 livres. De institutione musicae. Cet ouvrage, qui s'inspire de Platon, d'Aristote, de Nicomaque et de Ptolémée, aborde la théorie musicale sous l'angle de l'acoustique et de l'harmonie. Boèce assigne une place majeure à la musique dans l'éducation, en raison de l'influence morale qu'elle peut exercer. Le Moyen Âge dut à ce traité sa connaissance de la théorie musicale de l'Antiquité ; jusqu'à la Renaissance, l'autorité de Boèce demeura incontestée.