Identifiez-vous ou Créez un compte

Marc Blitzstein

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain d'origine russe (Philadelphie 1905 – Fort-de-France, Martinique, 1964).

Il commença ses études à Philadelphie et à New York, avec Alexander Siloti pour le piano et Rosario Scalero pour la composition, puis fut l'élève de Nadia Boulanger à Paris, et de Schönberg à Berlin. Ses premières œuvres attestent l'influence néoclassique de Stravinski et du Paris des années 20. On perçoit ensuite celles de Hindemith, de Kurt Weill, de Dessau, et ses premières partitions lyriques eurent pour thèmes les luttes de classes et la justice sociale (The Cradle will rock, 1936 ; No for an Answer, 1941). Un sens dramatique certain y va de pair avec un langage typiquement américain, dans lequel les touches de jazz, la polyrythmie et la polytonalité pimentent des mélodies diatoniques chargées de dissonances. Son écriture, qui eut une grande influence sur Leonard Bernstein, n'évolua plus guère par la suite. L'œuvre de Blitzstein comprend des pièces symphoniques, des ballets, des poèmes symphoniques ­ souvent avec voix solistes et chœurs ­, de nombreuses musiques de film et de scène, 2 quatuors à cordes et des opéras, souvent proches du style de la comédie musicale (parmi eux, une nouvelle version de l'Opéra de quat'sous de Weill, 1951).