En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Paul Frankenburger, dit Paul Ben-Haïm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur israélien (Munich 1897 – Tel-Aviv 1984).

Il a fait ses études à l'Akademie der Tonkunst et à l'université de Munich. Chef d'orchestre à l'Opéra de Munich (1920-1924) et à l'Opéra d'Augsbourg (1924-1931), il a décidé, en 1933, de s'établir en Palestine. Ses œuvres révèlent les influences de la musique orientale et de la musique d'Europe centrale. À la suite de sa rencontre avec la chanteuse Brach Zefira, spécialiste des mélodies liturgiques et des chansons profanes des différentes communautés juives (1935), Ben-Haïm a écrit pour celle-ci des arrangements de chansons et trouvé là une source d'inspiration nouvelle. Il a d'autre part composé 4 symphonies, des concertos, des pièces pour piano, un Poème pour harpe, de la musique de chambre (trio à cordes, quatuor à cordes, quintette avec clarinette) et de la musique vocale, dont l'oratorio Joram (1931-32).