En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Baptiste Beck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue alsacien (Guebwiller, Haut-Rhin, 1881 – Philadelphie, États-Unis, 1943).

Docteur en théologie de l'université de Strasbourg, il se fixa, en 1911, aux États-Unis, où il enseigna dans plusieurs universités. Dès 1907, ses travaux portaient sur la lyrique médiévale. Appliquant aux chants de trouvères la doctrine des modes rythmiques échafaudée par les théoriciens du xiiie siècle, il professa que les rythmes de ces chants dérivent de la métrique des poèmes. Dans ce domaine, ses résultats sont analogues à ceux de Pierre Aubry. On doit à Jean Beck d'excellentes éditions de chants de trouvères et de troubadours : Corpus cantilenarum Medii Aevi (Paris – Philadelphie, 1927-1938).