En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Emmanuel Ax

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste polonais naturalisé américain (Lvov 1949).

Il travaille d'abord le piano avec son père en Pologne. Après l'installation de sa famille à New York en 1961, il entre à la Juilliard School où il reçoit l'enseignement de Mieczyslaw Munz. Un premier concert à New York en 1973 marque le début de sa carrière, qui devient rapidement internationale. Après avoir été lauréat des Concours Chopin à Varsovie (1970) Vianna da Motta à Lisbonne (1971) et Reine Élisabeth de Belgique (1972), il remporte en 1972 le Ier Prix du Concours Rubinstein de Tel-Aviv, puis en 1979 l'Avery Fisher Prize. Les années 80 sont marquées par la création d'un trio avec le violoniste Young Uck Kim et le violoncelliste Yo-Yo Ma (avec lesquels il enregistre plusieurs œuvres de Brahms), et d'un duo avec Yo-Yo Ma. Depuis 1990, Emmanuel Ax s'est aussi beaucoup intéressé à Haydn, dont il a enregistré plusieurs sonates, et à la musique du xxe siècle, interprétant Tippett, Henze ou Copland et créant des œuvres d'Ezra Ladermann, William Bolcom et Joseph Schwantner.