En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Emilio Arrieta y Corera

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur espagnol (Puente la Reina 1823 – Madrid 1894).

Orphelin dès l'enfance, il poursuivit à Milan, grâce à la protection d'un noble italien, des études musicales commencées à Madrid. Son premier opéra, Ildegonda (1846), obtint le prix de la Scala.

De retour dans sa patrie, protégé par la reine Isabelle II, devenu professeur de composition au conservatoire de Madrid (1857), puis directeur à la mort d'Eslava (1868), il composa encore trois opéras, la Conquista de Granada, San Francisco de Sena, et Marina (1871, d'après une première version, en forme zarzuela, de 1855), qui demeura longtemps populaire en Espagne et en Amérique latine. Mais il se tourna de plus en plus vers la zarzuela et en écrivit plus de cinquante, où l'italianisme le dispute au style de Barbieri, et qui lui assurèrent une vogue considérable.