En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jorge Arriagada

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur chilien (Santiago du Chili 1943).

Élève de Max Deutsch à Paris, il s'installe dans cette ville et y fonde, en 1970, le Studio de musique expérimentale du centre américain (S.M.E.C.A.), aujourd'hui disparu, qu'il anime jusqu'en 1975 avec le concours de son compatriote Ivan Pequeño. Ce studio modeste, mais actif, a accueilli de nombreux compositeurs boursiers de toutes nationalités et organisé des manifestations. Après plusieurs œuvres sérielles, Arriagada a composé, au S.M.E.C.A. ou dans d'autres studios, un certain nombre d'œuvres électroacoustiques, colorées et solides, qui se souviennent fréquemment de la musique traditionnelle de son pays, reprise de façon directe ou transposée, ou encore évoquée par l'utilisation d'instruments typiquement sud-américains : Quatre Moments musicaux (1970), Chili 70 (1970), Indio (1972), Arenas y màs alla (1974), Concierto Barocco (1975).