En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Antes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain (Frederick, Pennsylvanie, 1740 – Bristol, Angleterre, 1811).

Membre de la communauté morave de Pennsylvanie, il partit pour l'Europe en 1764, devint pasteur en 1769, et s'embarqua la même année comme missionnaire pour Le Caire, où il devait rester jusqu'en 1781. De 1783 à sa mort, il vécut en Angleterre, continuant à s'intéresser non seulement à la musique, mais aussi à la mécanique et à la facture d'instruments. On lui doit des œuvres sacrées préservées uniquement en Amérique, pour la plupart dans les archives de Bethlehem et de Winston-Salem (ont subsisté 25 pièces vocales concertantes et 13 mélodies de cantiques). Il fut aussi le premier Américain de naissance à avoir écrit de la musique de chambre (quatuors à cordes, trois trios à cordes op. 3 composés au Caire et parus chez John Bland comme étant de Giovanni A-T-S Dilettante americano). Dans un des carnets tenus par Haydn à Londres en 1791-92, on trouve cette notice le concernant : « Mr. Antis, évêque (sic) et petit compositeur. »