En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Monseigneur Higinio Anglés

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Musicologue espagnol (Maspujols, prov. de Tarragone, 1888 – Rome 1969).

Il fit des études de philosophie et de théologie à Tarragone, de musique à Barcelone (orgue, harmonie, composition) et de musicologie, d'abord à Barcelone avec F. Pedrell, puis à Fribourg avec W. Gürlitt et à Göttingen avec F. Ludwig. Après la guerre civile, durant laquelle il s'exila à Munich, il dirigea l'Institut espagnol de musicologie, à Barcelone, à partir de 1943, et fut président de l'Institut pontifical de musique sacrée de Rome, à partir de 1947. Spécialiste du Moyen Âge et de la Renaissance, véritable fondateur de l'école de musicologie espagnole, Anglés a laissé un grand nombre d'ouvrages et d'articles fondamentaux sur la musique de son pays et édité les œuvres de Cabanillés, Morales, Alphonse X le Sage et Juan Pujol. Il a réalisé un catalogue musical de l'Espagne du xiie au xviie siècle.