En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Olivier Alain

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur, organiste et musicologue français (Saint-Germain-en-Laye 1918 – Paris 1994).

Fils d'Albert Alain, frère de Jehan et de Marie-Claire Alain. Élève d'Aubin et de Messiaen au Conservatoire de Paris, il a été directeur du conservatoire de Saint-Germain-en-Laye de 1950 à 1964 ; puis, inspecteur de la musique au ministère de la Culture, il a continué à s'attacher aux problèmes de l'enseignement. Il a composé un Chant funèbre (1950), des pièces d'orgue, des motets, et écrit plusieurs ouvrages, dont l'Harmonie (Paris, 1965) et Bach (Paris, 1970). Ses recherches sur J.-S. Bach l'ont conduit à découvrir, dans une bibliothèque privée, à Strasbourg, quatorze Canons inédits, dont la première audition a été donnée dans cette ville en 1974.