En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nanga Parbat (« le mont nu ») ou Diamir

(« le roi des montagnes »)

Nanga Parbat, Pakistan
Nanga Parbat, Pakistan

Sommet de l'Himalaya, dans le Cachemire pakistanais, séparé du Karakorum par la dépression de l'Indus ; 8 126 m.

La conquête du Nanga Parbat a été une des plus tragiques de l'histoire de l'alpinisme. La montagne fut observée de près dès 1850 par les frères Schlagintweit, et la première tentative sérieuse d'ascension coûta la vie à Mummery (1895). À cinq reprises, de 1932 à 1939, les expéditions allemandes tentèrent leur chance ; elles furent souvent arrêtées par des catastrophes (9 morts en 1934, 16 en 1937). La première ascension fut réalisée par l'Autrichien H. Buhl (expédition de K. M. Herrligkoffer), qui atteignit le sommet (1953) par le versant Rakiot au terme d'un incroyable exploit solitaire. Le sommet fut également atteint par G. et R. Messner par le versant Rupal, paroi de glace et de rochers de 4 000 m, la plus haute du monde (1970), et par R. Messner, seul, par le versant Diamir (1978).