En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

aiguille du Dru

Sommet des Alpes françaises (Haute-Savoie), dans le massif du Mont-Blanc, dans le groupe de l'aiguille Verte ; 3 754 m.

Elle présente deux sommets voisins, le Petit Dru (3 733 m) et le Grand Dru (3 754 m), séparés par la brèche des Drus. La paroi, subverticale, fait près de 1 000 m de commandement.

Le Grand Dru a été conquis par C. T. Dent, V. W. Hartley, A. Burgener et K. Maurer en 1878, et le Petit Dru par J. E. Charlet-Straton, P. Payot et F. Folliguet en 1879. La première traversée des Drus, dans le sens Petit Dru-Grand Dru (course devenue classique) a été effectuée par E. Fontaine, Joseph et Jean Ravanel en 1901. Par la suite, chacune des grandes premières accomplies sur les flancs de la pyramide granitique du Dru marqua une étape dans l'histoire de l'alpinisme : face nord par P. Allain et R. Leininger (1935), face ouest par L. Berardini, A. Dagory, G. Magnone, M. Laîné (1952), éperon sud-ouest (ou pilier Bonatti) par Walter Bonatti, en solitaire, après six jours d'efforts (1955), directe « américaine » de la face ouest par G. Hemming et R. Robbins (1962), grand couloir nord-est par W. Cecchinel et C. Jager (1973).

Le pilier Bonatti s'est écoulé en juin 2005, avec un volume de roches supérieur à 250 000 m3.