En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mont Ararat

en turc Aǧrı daǧı

Mont Ararat, Turquie
Mont Ararat, Turquie

Massif volcanique de la Turquie orientale (Arménie), près des frontières arménienne et iranienne, point culminant de la Turquie (5 165 m au Grand Ararat).

Cette montagne imposante, encapuchonnée d'une calotte glaciaire d'une dizaine de kilomètres carrés, est appelée Büyük Agri Dag (la grande montagne d'Agri) par les Turcs, Nouchi Kuh (montagne de Noé) par les Iraniens, et Massis ou Masis (montagne grandiose) par les Arméniens.

Ce volcan émerge du plateau de Dogubayazit, situé à 1 200 m. Il est constitué de deux sommets : le Grand-Ararat, qui culmine à 5 165 m et le Petit-Ararat, le Küçuk Agrio Dag, situé au sud-sud-est, d'une altitude de 3 925 m.

Ce stratovolcan, dont les neiges éternelles commencent à 4 000 m d'altitude, est constitué d'un empilement de coulées de lave visqueuse de type andésite, dacite et rhyolite. Ces laves sont caractéristiques d'un volcanisme calco-alcalin. Les laves les plus récentes et datées auraient 500 000 ans, mais la présence sur les flancs de l'Ararat de nombreux cônes de scories de morphologie très fraîche témoignerait cependant d'une activité plus récente.

La première ascension fut réalisée, en 1829, par la cordée du docteur Frédéric Parrot de Dorpat, de l'Université d'Estonie.

L'Arche de Noé s'y échoua à la fin du Déluge, selon la tradition biblique.